Alea Jacta Est – Vae Victis [Hardcore, Toulouse]

Publié: 23 novembre 2014 par Squideleiev dans Chroniques, Musique
Tags:, , , , , ,

 

Quand je vois la scène de Léonidas (du film « 300 ») balançant les Perses dans son trou (glory hole !), je peux plus m’empêcher maintenant d’imaginer cette même scène, mais avec du Alea Jacta Est derrière. Ca change tout, on ne dirait pas qu’il s’agit d’une exécution en bonne et du forme, non non, mais d’un putain de moshpit en préparation ! Imagine maintenant tout le film comme ça et c’est juste un concert de hardcore entre Spartiates et Perses, rien de plus (quoi le sang et les morts ? Ce n’est pas habituel dans le hardcore ? Ah… bon…).

 

 

Bon déjà, c’est quoi le trip que je me tape avec ce mix hardcore/Spartiate ? C’est un peu représentatif de la personnalité du groupe que je tiens à vous faire découvrir dans cette chronique. Alea jacta Est  (qui veut dire en bon latin, le sort en est jeté) est un groupe de hardcore toulousain, crée en 2006 et s’inspirant pas mal des péplums romains, mythes grecs et autres masses de muscles à demi nues et  poilues recouvert de sueur (non je parle des gladiateurs, pas des coreux… même si ça se ressemble !). On y retrouve des inspi comme celle de Strife, Terror, Madball…

Alea Jacta Est débute dans le milieu coreux avec une démo de trois titres et une tournée en 2007. Le groupe ne tarde pas à fait un split avec le groupe « Fat Ass » en 2009 avant de gratter un temps pour sortir leur premier album Gloria Victis en 2010. Rien de bien folichon jusqu’à maintenant, sauf que Alea Jacta Est se retrouve à être bien vite connu à travers le monde… Le groupe fait notamment partie des labels USELESS PRIDE RECORDS (Europe), FONO LTD (Russie), PANDA CLAW RECORDS (USA) et SAMSTRONG RECORDS (Asie). Autant dire que ça ne chôme pas et que la qualité est au rendez-vous (maintenant, explique-moi pourquoi j’ai la musique de Minus et Crtex en tête ?).

Après plusieurs tournées (en Russie notamment), le groupe nous pond un nouvel album, le deuxième, intitulé Vae Victis, en avril 2014.

Alors à l’écoute, qu’est-ce qu’a dans le ventre le hardcore d’Alea Jacta Est ? On se retrouve avec onze morceaux énergiques, bourrins,  massifs, déboulant de nulle part pour te foutre la race de ta vie. Des riffs qui ronronnent comme un tigre perse avant de se prendre une furieuse raclée par 300 spartiates entre deux two-steps qui donnent enfin un peu d’air pour respirer à travers ce massacre de tripes à l’air. Vous l’aurez compris, c’est du violent, du bon, du hardcore qui défoule, avec une grosse inspi guerrière derrière ! Ceux qui n’aiment pas le hardcore pourraient être surpris, le chant est plutôt clair et la compo vachement fluide, c’est du travaillé, avec pas mal d’idées derrière comme ces samples sur 300, Gladiator, Rocky ou même Star Wars (oui oui, écoute le final !), on sent que ça a bien déconné derrière une fois la guerre finie.

À coup sûr, élu meilleur album de harcore de cette année et dans mon top 5 des meilleures découvertes de Rock’in Radio. Je finirai cette petite découverte par quelques mots qu’on retrouve sur le FB du groupe : « We are a rock band, playing metal music, with hardcore attitude & a punk rock mentality. »

Fuck Yeah ! Je m’en vais rejoindre Léonidas et Maximus dans le pogo !

Baha

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s