ITW – Thomas de GRAND GURU : « Viens! »

Publié: 9 avril 2015 par Bahakell dans Interviews, Lifestyle
Tags:, , , , , , ,

823483_575523452520131_279292315_o

Chez tous les bons disquaires, lieux de vie culturels et musicaux, chez ta grand-mère ou encore, sur le net, tu peux retrouver l’agenda Viens ! qui regroupe tout les concerts de Rouen pour moins de dix euros et au mois. Rencontre avec l’un des instigateurs de cette bonne idée, le grand guru, Thomas !

 

Salut Thomas et merci d’être avec nous ! En quelques mots, qui es tu et que fais-tu ?

Thomas : Je suis « Grand Guru » de Guru disque, un label rock’n’roll rouennais et on participe notamment à l’agenda Viens ! qui regroupe tout les concerts de moins de dix balles, voir même moins de cinq euros. On sort pas mal de disques en autoproduction, on organise des concerts sur Rouen et on a notre fanzine qui se nomme le Prêche.

 

Tu es là aujourd’hui pour nous parler de l’agenda (on parlera de Grand Guru et de la zine plus tard dans une prochaine ITW). D’où est venue l’idée de l’agenda et avec qui ?

Thomas : On l’a créée avec d’autres assoc’ de Rouen à partir d’un constat : c’est toujours les mêmes têtes qu’on voit aux concerts. En gros, les musiciens des autres groupes, les potes et quelques habitués du bar, voire des curieux. Pour remédier à ça, on s’est tous dis que ça serait cool de créer un agenda pour recenser tout les concerts, qui ne sont pas recensés dans des trucs plus gros comme What’up (même si la donne a changé aujourd’hui) ou Côté Rouen, qui a un plus large public en terme d’annonces.

Donc pour remédier à ça, on s’est dit qu’on aller le faire nous-même. Il parait tous les débuts de mois, avec tous les concerts de la ville dedans des assoc’ comme Braincrushing, metal hardcore, les enfants perdus, Guru disque, kepon team, l’Oreille qui traine, ect ect…

 

Ou est-ce qu’on peut retrouver l’agenda Viens ! ?

Thomas: C’est distribué le plus largement possible, notamment dans les lieux de concert (comme le 3 pièces) ou des lieux de vie (comme De bruit et d’encre). On essaye aussi d’en distribuer à la Fac, car c’était aussi l’un de nos but premier : faire revenir les étudiants aux concerts. C’était aussi l’un de nos constats en créant l’agenda. Les étudiants sont de plus en plus intéressés par l’électro, mais faut aussi leur montrer que la scène alternative existe toujours et que celle-ci est enrichissante.
Depuis quand l’agenda existe t-il ?

Thomas : Depuis janvier 2014, plus d’un an maintenant. Depuis on a pas mal grossi en terme de visibilité.

 

On va parler un peu de sa conception maintenant. La version papier, de quoi est elle composée en termes d’info (et non de papier) ?

Thomas : L’organisation est sensiblement la même à chaque parution, mis a part la couverture qui est fait par le Chevalet noir (regroupement d’artistes sur Rouen). Ensuite les assoc’ de Rouen balancent leurs dates sur un compte Fb et en gros, c’est une timeline qui est faite, avec chaque date, les groupes, le lieu et le paf. Toujours moins de dix balles !

 

Donc une personne qui a envie de proposer un concert sur Rouen, comment fait-elle pour vous contacter ?

Thomas : C’est simple, on a un site internet (http://viensagenda.tumblr.com/). Du coup, on peut nous contacter via ce tumblr ou sinon, via les assoc’ de Rouen déjà citées, qui vous reconduisent sur le groupe. Sinon, par mail. A savoir qu’on est ouvert à tout le monde, tous les styles. L’important est de respecter ce qu’on impose à l’agenda: donc le paf à moins de dix euros et rester indépendant… On ne reste pas non plus fermés sur nous-même, faire un squat. On accueille aussi de plus grosses dates, mais on veut que ce soit accessible pour tous.

 

Et maintenant, vous avez des projets pour l’agenda ?

Thomas : Tant qu’on aura une énergie hyper-positive, on va continuer. On a des projets pour être encore plus visibles, mais pour ça, il nous faut plus d’impressions, plus d’affiches… mais la prochaine chose qu’on va organiser, ce sont des concerts sur la Fac, à Mont-Saint Aignan, avec des groupes de Rouen, le tout gratuitement, mais j’en dis pas plus pour l’instant ! Rien n’est encore sûr…

On est vraiment dans l’optique de ramener les étudiants, leurs montrer qu’on se marre et, peut-être, en faire des acteurs de la vie culturelle. On ne va pas demander à un mec de quarante balais, qui est pharmacien, de venir organiser des concerts. Je pense que la sève originelle de tout ça, ça reste la jeunesse.

 

Thomas, merci pour ces quelques infos que tu nous a donné sur l’agenda… As-tu un dernier mot à dire avant la fin de notre ITW ?

Thomas : Viens !

 

Des liens, plein de liens:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s