Articles Tagués ‘dydoe’

Cet article contient des photos explicites d’appareils génitaux en gros plan, parfois tout juste après le piercing donc avec présence de sang. En poursuivant votre lecture, vous certifiez :

– être majeur/e selon la loi en vigueur de votre pays

– que les lois de votre pays vous autorisent à accéder à ce type de contenu

– ne pas être choqué/e par ce type de contenu 

– ne pas émettre de jugement sur les personnes présentes sur les photos

– ne pas diffuser ce contenu à des personnes mineures

– assumer la responsabilité si une personne mineure accède à cette page par votre négligence

Merci.

  • Législation et procédure

L’âge légal pour se faire faire un piercing génital est de 18 ans révolus, carte d’identité à l’appui. La plupart des professionnels préféreront réaliser ces piercings sur rendez-vous après une consultation pour s’assurer que l’anatomie est compatible avec le piercing souhaité et éventuellement discuter d’autres options si ce n’est pas le cas.

Le piercing en lui-même se passe de la même façon que n’importe quel autre, avec nettoyage et désinfection de la zone, perçage, et communication des informations pendant la cicatrisation.

Il est conseillé de porter des sous-vêtements confortables, pas trop serrés, et c’est toujours sympa de se doucher juste avant d’aller voir son perceur. Il n’est pas nécessaire de s’épiler, à moins que ça ne te mette plus à l’aise.

Rappelle-toi qu’un perceur n’est pas là pour commenter ton anatomie. C’est un professionnel, au même titre qu’un médecin.

Les rapports sexuels sont possibles juste après la procédure, sous réserve que tu ne douilles pas trop, et à la condition d’utiliser un préservatif. Tous les piercings génitaux sont compatibles avec des préservatifs utilisés correctement, même s’il faudra peut-être un peu d’entrainement pour en enfiler un par-dessus un piercing sur le pénis. Un piercing correctement placé ne peut pas causer de dommages nerveux. L’idée qu’ils exacerbent la sensibilité relève plutôt de l’effet placebo, même si beaucoup de gens rapportent qu’un bijou bien placé (et un peu de savoir-faire) est un chouette bonus lors des rapports.

Les piercings génitaux sont souvent beaucoup moins douloureux qu’on pourrait le penser.

La majorité cicatrisent assez vite. Ce sont des régions très innervées et l’urine agit un peu comme un antiseptique naturel, en plus des soins.

Je commencerai par présenter les piercings qu’on peut faire sur une vulve, avant de passer aux pénis, testicules et scrotum.

 

  • Lèvres
Piercing By Whitney, Keller, USA

Piercing By Whitney, Keller, USA

Grandes et petites lèvres peuvent être percées, seulement le temps de cicatrisation change. On parle de 9 à 12 semaines pour les grandes lèvres, plus épaisses et qui nécessitent de percer plus profondément, et de 6 à 8 pour les petites.

Bien que n’étant pas les zones les plus innervées en termes de plaisir sexuels, certaines personnes relatent avoir des sensations sympas avec des bijoux un peu lourds, qui tendent légèrement les lèvres.

 

  • Capuchon clitoridien
5 Point Studios, Des Moines, USA

5 Point Studios, Des Moines, USA

Contrairement aux idées reçues, on ne perce que très, très rarement le clitoris après s’être assuré que c’était bien le souhait de la personne. Le risque d’endommager les terminaisons nerveuses est trop grand. En revanche, le capuchon clitoridien offre une alternative esthétique et une stimulation.

Il y a le piercing vertical, ou VCH pour vertical clitorial hood où la stimulation est directe (comme sur la photo) ou horizontal, souvent avec un anneau, où la stimulation est intermittente comme ici :

hch2_close

Certaines personnes se plaignent de finir désensibilisées au bout de quelques temps, mais cette sensation disparaît dès qu’on change le bijou (boule de taille différente ou autre forme de bijou).

La cicatrisation est très rapide, de 4 à 6 semaines.

Pour être sûr/e de pouvoir se faire un piercing à cet endroit, il y a le test du coton-tige : on insère un coton-tige lubrifié sous le capuchon. Si l’intégralité de l’extrémité du coton-tige tient sous le capuchon, le piercing est possible. On peut enlever le coton, car ce qui importe ici est la profondeur du capuchon.

 

  • Clitoris

clit_piercing

Ce piercing ne doit être fait que par un professionnel extrêmement qualifié en piercings génitaux.

Il faut également une anatomie qui s’y prête : gros clitoris, de préférence un peu proéminent, et un capuchon assez lâche autour du clitoris.

Par exemple, ceci est une anatomie idéale :

Gros clitoris absolument pas "contreint" par le capuchon.

Gros clitoris absolument pas « contraint » par le capuchon.

Mais pas celle-ci :

Le capuchon a l'air de devoir être beaucoup tiré pour dévoiler le clitoris, lui-même trop petit pour le piercing.

Le capuchon a l’air de devoir être beaucoup tiré pour dévoiler le clitoris, lui-même trop petit pour le piercing.

90 à 95% des individus possédant un clitoris n’ont PAS l’anatomie pour rendre ce piercing possible.

 

  • Christina
5 Point Studios, Des Moines, USA

5 Point Studios, Des Moines, USA

Attention, relativement peu de gens ont l’anatomie nécessaire pour un Christina. Comme visible sur la photo, on perce au-dessus du capuchon clitoridien jusqu’au pubis, avec une barre en L ou un curved barbell.

Ce piercing est très, très long à cicatriser : entre 12 et 18 mois. C’est à dire un mois de désinfectant, et un an ou plus de nettoyage au sérum physiologique.

 

  • Triangle
Vaughn Body Arts, Monterey, USA

Vaughn Body Arts, Monterey, USA

Ce piercing qui cicatrise entre 2 et 3 mois nécessite également une anatomie particulière et doit être réalisé par un professionnel qui maîtrise le triangle.

Mettez un doigt de chaque côté du capuchon clitoridien et remontez jusqu’au bout de votre clitoris qui, rappelons-le, se poursuit dans le corps sur plusieurs centimètres. Sous l’extrémité de la « tige » du clitoris, derrière sa partie visible, vous aurez un petit espace vaguement triangulaire : c’est ici qu’on perce et installe l’anneau.

Tu comprends donc pourquoi il faut quelqu’un qui s’y connait en anatomie génitale pour ne pas toucher le clitoris.

 

  • Fourchette
The Piercing Urge, Melbourne, Australie

The Piercing Urge, Melbourne, Australie

On perce à l’arrière de la vulve, là où les lèvres se rejoignent. Malgré une cicatrisation relativement rapide (entre 2 et 3 mois), ce piercing veut vite sauter lors de rapports sexuels intenses, et doit être considéré comme semi-permanent.

 

  • Prince Albert
Adam Richins

Adam Richins

Le piercing le plus commun sur les pénis, il cicatrise entre 4 et 6 semaines. Le bijou passe par l’urètre et ressort à la base du gland.

S’il n’y a aucun avantage particulier à être circoncis pour ce piercing, il faut cependant faire attention à ce que le prépuce puisse être bougé librement sans gêne si ce n’est pas le cas (en gros, on doit pouvoir décalotter sans douleur et sans perdre de mouvement). On perce souvent avec un assez gros diamètre, comme sur la photo, mais le choix définitif t’appartient.

Attention, ce piercing saigne beaucoup la première journée, mais n’est pas spécialement douloureux.

 

  • Apadravya
Pierced Hearts, Seattle, USA

Pierced Hearts, Seattle, USA

Souvent réalisé à partir d’un Prince Albert existant, car il suffit de continuer le trou à travers le gland. Bien qu’apparemment plébiscité par les personnes avec un vagin, il est réputé très douloureux et cicatrise en 3 à 6 mois.

Comme pour un PA, on perce souvent avec un gros diamètre.

 

  • Ampallang
Luis Garcia

Luis Garcia

Encore un piercing très douloureux, encore plus long à cicatriser (6-9 mois).

Contrairement à l’apadravya, il traverse le gland horizontalement. Même s’il n’est pas obligé de passer par l’urètre, la plupart des perceurs le conseillent pour éviter une possible migration au fil du temps.

 

  • Dydoe
Infinite Body Piercing, Philadelphie, USA

Infinite Body Piercing, Philadelphie, USA

Centré comme sur la photo ou réalisés en paire sur le côté, le dydoe est un piercing un peu douloureux mais plus facile à vivre et qui cicatrise plus vite que les précédents, en 9 à 12 semaines.

Ce piercing rend mieux s’il y a une belle démarcation entre le gland et le reste de la verge.

 

  • Scrotum

tumblr_mq99qthtXr1qiw635o1_500

Aussi appelé hafada, on les centre souvent au-dessus des testicules, mais on peut également faire une paire, avec un de chaque côté. Bien que les anneaux soient largement plus utilisés, ce n’est pas obligatoire. La cicatrisation dure 6 à 8 semaines.

 

  • Frenum
Piercing by Whitney, Keller, USA

Piercing by Whitney, Keller, USA

Comme son nom l’indique, il s’agit de faire le piercing au niveau du frein. Comme tous les piercings génitaux, attention au prépuce chez les personnes qui ne sont pas circoncises. Il prend 9 à 12 semaines pour cicatriser, et a la réputation d’améliorer un peu la sensitivité en tirant sur les tissus nerveux du frein.

 

  • Prépuce

Foreskin

Bien entendu, ce piercing ne peut se faire que sur des personnes non circoncises. En érection, les piercings seront serrés contre la verge, et seront plutôt des décorations lâches au repos. La cicatrisation dure 9 à 12 semaines.

 

  • Guiche
A. J. Goldman

A. J. Goldman

Faisable chez tout le monde, bien que plus fréquent sous des testicules, le guiche est un piercing réalisé sur le périnée, près de l’anus. Ils cicatrisent entre 6 et 9 mois, mais prennent parfois plus de temps, en particulier chez les cyclistes, les motards et les cavaliers, bien que rebondir dessus soit la moitié du fun. Le but ici est de créer du poids sur le périnée pour obtenir des sensations.

 

  • Pubis

pubic

 

Normalement cicatrisé entre 2 et 3 mois, il peut prendre plus de temps selon l’anatomie. En effet, pour ce piercing, tu dois pouvoir « pincer » suffisamment de peau entre ta verge et ton pubis.

Par conséquent, si le piercing est mal placé ou si l’anatomie n’est pas idéale, il est possible de faire un rejet.

 

  • Dolphin

dolphin

Je suis une grande fan des piercings génitaux, mais j’avoue que celui-ci me laisse perplexe. Déjà parce que le nom, ensuite parce que ça ne colle pas avec mes goûts personnels.

Anybref, un dolphin nécessite un Prince Albert cicatrisé et t’embarque pour 4 à 8 semaines de soins. Ce piercing est récent, aussi le bijou initial n’est pas encore fixé. Certaines personnes n’ont aucun problème avec la barre courbe rigide utilisée, d’autres préfèrent utiliser un matériau inerte flexible, le tygon, notamment utilisé pour des chirurgies cardiaques et ne mettre la barre définitive qu’une fois la cicatrisation finie.

On peut aussi conserver l’angle du PA, c’est à dire faire passer la barre par l’urètre plutôt que par la sortie du gland.

Publicités