Articles Tagués ‘Rennes’

Stoned pebble night – ITW Brain Pyramid

Lors du Stone Pebble Night (samedi 7 février), deux groupes sont venus animer la soirée avec leurs stoner, l’un était The Fur et l’autre, Brain Pyramid. D’ailleurs, c’est d’eux dont cet article parle !

10492202_536798169798668_6402874649951547785_n

Formé en fin 2012 et venant de Rennes, Brain Pyramid (Gaston Lainé : guitariste ; Baptiste Gautier-Lorenzeo : batterie ; Paul Arends : basse) a accepté de répondre à nos questions. Groupe de stoner psychédélique et un poil bluesy, ils étaient les premiers ce soir la à passer sur la scène du Stoned Pebble Night.

« On s’est trouvé, un peu comme sur Meetic… » explique Baptiste « On a joué, fait quelques morceaux et comme je suis en école du son à Rennes, on est partis direct en studio. Ça nous a permis de débuter assez vite ! »

brain-pyramid-band

Premier disque sorti en 2013, Magic Carpet Ride est plus une démo qu’un disque, enregistré en quelques jours. Le groupe n’attend pas le train et saute déjà dans un autre en direction du Portugal.

« Quelque temps plus tard, un mec nous contacte pour une tournée au Portugal (on y reviendra), puis au retour, nouveau disque (Chasma Hideout), nouveau concert… On a vite vu que le projet tenait la route, mais les temps changent en ce moment, disons qu’on a rencontré des nanas à Barcelone et… qui vivra verra. »

On laisse de côté les histoires de cœur pour revenir sur Brain Pyramid, d’ailleurs d’où est venu ce nom ?

« On voulait un nom qui sonne cool, pas comme… Black Eyed Peas **rire**. Plus sérieusement, on trouvait le concept intéressant, une pyramide de cerveaux… Ça va très bien avec le genre du groupe, un stoner psyché. Mais il n’y a pas de double sens ou d’anecdote là-dedans. »

Le genre du groupe c’est construit autour de deux grosses influences : le rock des 70’ et le stoner, chaque inspiration venant de Gaston et Baptiste, qui vont de Led Zeppelin, Hendrix, Sabbath, Motörhead, Blue Cheer à la scène actuelle avec Kyuss, Sleep, Nebula, Earthless, Orange Goblin, etc.

« Notre première démo sonne très Hendrix… On a plus mélangé nos influences sur Chasma Hideout, ce qui creuse un gros fossé dans notre façon de travailler entre la première démo et l’actuel LP. C’est pour ça qu’on l’a enregistré rapidement, Magic Carpet Ride ne nous représentait plus tellement ».

Cette mise à jour du groupe avait aussi pour but d’avoir une base de tournée, car après une rencontre avec un bookeur portugais, les voilà sur une tournée avec un groupe anglais. Mais suite à un désaccord sur le contrat, le groupe anglais ne bougera pas de leur pays. Finalement, c’est Brain Pyramid qui prend la tournée.

« On s’est fait vachement d’expérience. Sur cinq-six dates, on a découvert comment ça marchait, ce qu’il fallait faire. On a rencontré vachement de monde et ça nous à permis de faire une deuxième tournée. C’était grisant et tu sens que tu ne fais pas de la musique pour rien. C’était pour ça aussi que je voulais faire de la musique, pas pour faire des repêt’ tous les dimanches dans le garage. »

1798521_644931788985305_7903080841010411544_n

Au Stoned Pebble Night, c’était leur premier concert depuis quelque temps, depuis leur dernière date en Belgique en fin novembre.

« On va se décrasser, prendre notre pied et vous en mettre plein à la vue ».

Prochain projet ? Un nouveau disque tant que le groupe est encore entier (ah, la tentation des femmes du sud !) et un split avec Missing Miles (Caen). En attendant, nous on a profité de leur prestation sur scène et on ne peut que vous conseiller ce groupe.

Des liens, plein de liens !